MAUMY Pierre, Gaston alias Gaston dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 26 juillet 1884 à Gensac (Gironde), mort le 14 février 1944 à Buchenwald (Allemagne) ; galochier ; militant communiste et de la CGTU puis de la CGT ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) du Cantal et des Mouvements unis de la Résistance (MUR) ; déporté.

Fils d’un cantonnier, Pierre Maumy, ouvrier galochier, était, en 1911, secrétaire général de la Bourse du Travail d’Aurillac (Cantal) fondée en novembre 1899 et adhérente de la CGT. Maumy était dit socialiste. Voir Chanut. Il était secrétaire de l’Union départementale CGTU du Cantal en 1924. Candidat communiste aux élections législatives des 22 et 29 avril 1928 dans la circonscription de Mauriac, il recueillit 127 voix (0,82 % des inscrits) et au second tour 26 (0,17 %). Maumy présida le meeting du 1er Mai 1934 à Aurillac.
Membre de la 1ère Compagnie FTP sédentaire du Cantal, il est arrêté par le SD le 30 novembre 1943 sur dénonciation. Il a été homologué FFI pour la période du 10 octobre au 30 novembre 1944 au sein de la formation MUR FFI d’Auvergne 63. Il est donc à la fois homologué membre des Mouvements unis de la Résistance (MUR) et revendiqué comme FTP par la Première Compagnie du Cantal.

Déporté, il mourut le 14 février 1944 à Buchenwald (Allemagne), Matricule 42194. Mention "Mort en déportation" arrêté du 26/01/1995 .

Son nom figure sur le monument départemental des déportés à Murat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121167, notice MAUMY Pierre, Gaston alias Gaston dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 12 janvier 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 15/1 : liste nominative des tués, fusillés, déportés non rentrés du département du Cantal, dressée en 1947. — SHD Vincennes, GR 16 P 405067, dossier résistant Pierre Maumy (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 514 446, dossier Pierre Maumy (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 15/40 : FTPF : 105e Bataillon. 1re Compagnie sédentaire. —Arch. Nat. F7/13 567 et F7/13 600. — Arch. Dép. Cantal, 40 M 19. — Le Socialiste (Cantal), 6 mai 1934. — G. Lachapelle, Les élections législatives, op. cit. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément