MAZENOD Joannès

Par P. Broué

Né le 5 juillet 1888 à Communay (Isère). Mort le 28 janvier 1967 à La Tronche (Isère). Secrétaire de l’Union départementale de la CGT dans l’Isère.

Petit commerçant à Vienne (Isère), Joannès Mazenod adhéra en 1908 au Parti socialiste. Partisan des « reconstructeurs », secrétaire de la section de Vienne, il soutint en 1920 la motion Cachin-Frossard pour l’adhésion à l’Internationale communiste, mais resta au Parti socialiste après le congrès de Tours bien qu’il figurât au nombre des 294 signataires de la motion d’adhésion sans réserves à la IIIe Internationale.

Devenu employé municipal à Grenoble dont Paul Mistral était maire, il fut l’un des éléments les plus solides de la reconstitution du Parti socialiste et de son influence dans l’Isère. En 1923, il prit l’initiative de la reconstruction d’une Union départementale de la CGT, disparue depuis le ralliement de l’ancienne à la CGTU lors de la scission syndicale. Il y consacra tous ses efforts jusqu’en 1932 où, devenu directeur de la caisse d’assurances sociales de l’Isère, il céda sa place à l’UD au typographe Satre.

A l’intérieur de la Fédération, il se situait à droite et se sentit très proche des « néos » ; mais, très attaché à l’unité comme principe, il refusa de les suivre hors du parti lors de leur exclusion. Candidat en 1932 aux élections législatives dans la 1re circonscription de Grenoble, il obtint 2 330 voix sur 14 483 votants et 19 201 inscrits.

En 1945, il fut encore élu membre de la commission exécutive fédérale de la SFIO et exerça pendant quelque temps les fonctions de trésorier fédéral.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121390, notice MAZENOD Joannès par P. Broué, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par P. Broué

SOURCES : Arch. Dép. Isère, 8 M 47. — Le Droit du peuple, 1920-1933, passim. — Le congrès de Tours, édition critique, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément