MÉJEAN Camille, Louis

Par Jean-Michel Gaillard

Né le 31 octobre 1897 à Alès (Gard), mort le 15 juin 1965 à Alès ; militant communiste d’Alès.

Fils d’un mineur, Camille Méjean fréquenta l’école primaire jusqu’à douze ans. Chaudronnier, il membre du groupe des Soviets d’Alès en 1920, il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours. Il fut élu conseiller municipal en 1926, 1929 et 1935.

Un Méjean (le même ?) intervint au comité central du Parti communiste, le 8 décembre 1929, dans le cadre de la discussion sur l’Humanité.

Méjean était gérant de la Tribune des mineurs du Gard, organe mensuel du syndicat unitaire des mineurs du Gard créé en juillet 1931 pour intensifier la propagande de la CGTU dans un bassin minier durement touché par la crise économique. Secrétaire de la Bourse du Travail d’Alès en 1933, il fut condamné à huit jours de prison avec sursis en novembre de la même année. Suite à l’inculpation de Gabriel Roucaute , puis à son incarcération, Méjean devint le collecteur de fonds du « comité de soutien Roucaute » créé à l’initiative du comité départemental du Secours rouge international.

C’est lui qui fut chargé, pendant toute la période 1934-1935, d’écrire dans le Cri d’Alès, journal local hebdomadaire du rayon communiste, les articles proposant à la CGT des bases de discussions dans le but d’une réunification syndicale. Membre de la commission de contrôle du « Cercle du prolétariat » ouvert à Alès le 1er janvier 1935, il fut aussi trésorier du Comité départemental d’aide à l’Espagne républicaine. Il était secrétaire permanent de la Bourse du travail d’Alès en 1937.

Marié en 1924 à Alès, Camille Méjean y mourut le 15 juin 1965.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121503, notice MÉJEAN Camille, Louis par Jean-Michel Gaillard, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 28 février 2011.

Par Jean-Michel Gaillard

SOURCES : RGASPI, 495 270 739, Alès 09 juin 1937 dactylographiée. — Arch. Com. Alès. — Bibliothèque marxiste de Paris, microfilm n° 329 (Jeacques Girault). — La Tribune des mineurs du Gard. — Le Cri d’Alès. — J.-C. Pouzet, Un type de gestion communale entre deux guerres, Alès 1925-1939, Mémoire de Maîtrise, Montpellier, 1978. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément