MÉLINE Gaston

Par René Lemarquis

Ouvrier du Textile à Romilly-sur-Seine (Aube), Gaston Méline, secrétaire adjoint du syndicat CGT local du Textile, joua un rôle dirigeant dans la grève générale de septembre-novembre 1921. Contrairement au secrétaire, Mahu, il adopta les thèses unitaires et rejoignit la CGTU.

Il avait été élu conseiller municipal en décembre 1919 sur la liste socialiste unifiée d’E. Thiriot mais ne fut pas réélu comme candidat du BOP en 1925. Le 12 février 1926, il était vice-président du congrès fédéral du Parti communiste et fut délégué au congrès national de Lille. Devenu secrétaire du 2e rayon de Romilly, il s’opposa aux anciens du parti et écrivit dans la Dépêche de l’Aube du 22 février : « Nous traversons une certaine crise à Romilly parce que de nombreux éléments sommeillent, prétendant que l’éducation révolutionnaire qu’ils ont reçue il y a quelques années peut suffire à notre émancipation. » Il présida le 12 février 1927 la première séance de la conférence régionale du PC.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121531, notice MÉLINE Gaston par René Lemarquis, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 31 juillet 2021.

Par René Lemarquis

SOURCE : La Dépêche de l’Aube, 1920-1927.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément