MICHEL Lucien

Par Claude Pennetier

Né le 28 août 1902 à Bourges (Cher), mort en déportation le 17 août 1942 à Auschwitz ; charron ; militant communiste de Vierzon (Cher).

Fils de Raymond Michel et de Marie-Eugénie Julien, Lucien Michel, domicilié à Vierzon-Ville, fut secrétaire du syndicat unitaire des Métaux de Vierzon (Cher). Il fut emprisonné au cours du dernier trimestre de 1926, vraisemblablement à la suite des manifestations des 8 octobre et 7 novembre 1926, qui furent toutes dispersées par la gendarmerie à cheval. En décembre, l’usine Brouhot le licencia.
Selon la polce il se consacra surtout au militantisme communiste et au journal L’Émancipateur.
Devenu menuisier et charron, secrétaire adjoint de la cellule communiste de Vierzon-Forges en 1927, il devint conseiller d’arrondissement communiste en 1937, succédant à Collier, décédé.
Suspendu de son mandat, il travailla chez M. Lafevere, rue de la Gaucherie à Vierzon pour un salaire mensuel de 1600 F et habitait 3 rue Guillemin.
Décrit par la police comme n’ayant "fait montre d’aucune activité politique" depuis la dissolution du Parti communiste, il fut arrêté par les autorités allemandes le 21 juin 1944 par la Feldgendarmerie dans le cadre de la grande rafle contre les communiste du Cher et incarcéré à la Maison d’arrêt de Bourges le 28 juin 1941. Tout en la signalant comme interné à Compiègne depuis le 30 juin, la police surveillait son domicile 3 rue Guillemin en cas d’évasion. Elle le décrivait ainsi : "taille 1m67 ; cheveux châtains grisonnants ; yeux bruns ; nez rectiligne ; bouche en coeur ; visage ovale ; teint mat ; menton rond : corpulence moyenne ; légèrement vouté ; porte des lunettes". Sa femme avait en charge trois enfants de 10, 8 et 6 ans et elle travaillait comme employée au Secours national pour 300 F, sans pouvoir sortir d’une situation nécessiteuse. Avec Mme Rousseau, elle fit un courrier le 4 mars 1943 pour savoir ce qu’étaient devenus Lucien Michel et Georges Rousseau.
Il était déjà mort en déportation le 17 août 1942 à Auschwitz.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122188, notice MICHEL Lucien par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 17 avril 2016.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Cher, série 1 W. — Arch. Nat. F7/12979. — Le Syndiqué du Centre, décembre 1926. — Bibl. marxiste de Paris, microfilm n° 10710-12, rapport de la Sûreté nationale, s.d. - Rens. recueillis par la municipalité de Vierzon auprès de Madame Jacqueline Vergnolles, fille de Lucien Michel. — Mémorial de la déportation, FMD.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément