MIFFRE André, Marius

Par Antoine Olivesi, Louis Botella

Né le 5 janvier 1908 à Pertuis (Vaucluse), mort le 18 octobre 1978 à Coulommiers (Seine-et-Marne) ; mécanicien de la marine marchande puis technicien de l’Industrie du pétrole ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) ; militant communiste ; secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des travailleurs du pétrole (FITP-IFPW).

André Miffre était un ancien mécanicien de la marine marchande devenu technicien du pétrole.

Militant syndicaliste et communiste, il était en 1937-1938 délégué fédéral du syndicat CGT des Produits chimiques pour la région méditerranéenne, et plus particulièrement des ouvriers du pétrole dans le secteur de Berre-Lavéra-La Mède (Bouches-du-Rhône). Il anima une longue grève (3 mars-7 avril 1938) qui affecta une quarantaine d’usines à Marseille et dans le reste du département, à Gardanne, Istres, Port-de-Bouc, Port-Saint-Louis-du-Rhône, etc. Huit mille travailleurs cessèrent le travail pour le relèvement de leurs salaires et occupèrent les usines que la garde mobile fit ensuite évacuer. Une première sentence arbitrale jugée insuffisante par les ouvriers fut annulée et remplacée par une autre plus favorable. Miffre intervint également pour faire réintégrer les ouvriers qui n’avaient pas été réembauchés après cette grève.

Sur le plan politique, André Miffre fut, à la même époque, secrétaire administratif de la section communiste de Port-de-Bouc et candidat du PC aux élections cantonales à Martigues, dans la même région de l’étang de Berre. Il obtint 1 171 voix sur 6 162 électeurs inscrits, en octobre 1937. Il mena les négociations également après la grève qui eu lieu du 30 novembre au 10 décembre 1938, pour éviter les licenciements dans les entreprises de l’étang de Berre. Au congrès de l’Union départementale CGT, en juin 1939, Miffre fut élu membre de la commission administrative de l’Union départementale et chargé du Midi syndicaliste.

André Miffre, demeurant alors dans le 20ème arrondissement de Paris, rejoignit FO. Ce ralliement entraina, fin 1948 et début 1949, une très vive polémique avec la CGT et le Parti communiste.

Il fut signalé, en novembre 1953, comme étant membre du comité national fédéral de la Fédération FO des Industries chimiques et du Verre.

En avril 1954, il devint secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des travailleurs du pétrole (FITP-IFPW), associée à la CISL (Confédération internationale des syndicats libres). En effet, du 5 au 9 avril 1954 à Paris, s’est tenu le congrès constitutif de cette nouvelle internationale professionnelle représentant des syndicats des pays suivants : Allemagne Fédérale, Autriche, Belgique, Canada, Chili, Colombie, Egypte, Etats-Unis, France (FO), Inde, Italie, Liban, Pays-Bas, Philippines et Syrie.

André Miffre resta en fonction pendant quelques années.

Marié en juin 1948 à Paris (XIe arr.), André Miffre mourut le 18 octobre 1978 à Coulommiers (Seine-et-Marne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122263, notice MIFFRE André, Marius par Antoine Olivesi, Louis Botella, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 10 janvier 2021.

Par Antoine Olivesi, Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, III M/54, M 6/11246, XIV M/25. — Le Petit provençal, 25 et 26 juin 1939. — Rouge-Midi, 14 septembre 1937 (photo), 18 mars et 10 mai 1938, 1er juillet 1939. — M. Tournier, Les grèves dans les Bouches-du-Rhône..., op. cit. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 19 janvier 1949, 26 novembre 1953. — Confédération internationale des syndicats libres in Rapport du secrétaire général et rapports financiers pour le 4ème congrès mondial de la CISL, Vienne, 20-28 mai 1955, CISL, Bruxelles, 1955. — Louis Botella in Les syndicalismes en Europe, Editions Technologia- Le Petit Pavé, 1999. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément