MIGNÉ Roger, Marcel, Jean, Aimé

Par Daniel Grason, Jean Maitron

Né le 30 mars 1913 à Olonne-sur-Mer (Vendée), mort le 23 octobre 1998 à Saint-Ciers-sur-Gironde (Gironde) ; coiffeur ; communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils de Gabriel Migné, cultivateur et de Maria, née Laurent, ménagère, il fut orphelin dix-neuf mois plus tard. Son père soldat au 93e Régiment d’infanterie était tué lors des premiers combats de la Somme, le 29 octobre 1914 à Ovillers-la-Boiselle (Somme), Roger Migné devint « Pupille de la Nation » par décision du Tribunal des Sables-d’Olonne du 22 octobre 1918.

Il demeura 167 av. de Verdun à Issy les Moulineaux. (Seine, Hauts-de-Seine), adhéra à la CGTU et au parti communiste en 1929. Il épousa Éliane Migné le 21 octobre 1933 à la mairie de Tours (Indre-et-Loire). Il effectua son service militaire d’avril 1934 à juillet 1935, fut brigadier-chef.

Roger Migné arriva en Espagne le 18 août 1937, il fut incorporé dans la XIe Brigade internationale mixte, compagnie de mitrailleuses, puis à la XIVe Brigade, 6e compagnie, adhéra au Secours rouge international (SRI). Il travailla dans un dépôt quatre mois, dans un bataillon de fortifications. Son prêt lui fut supprimé dix jours en mars 1938 pour absence illégale.

Il combattit dix mois au front, fut blessé à la jambe gauche à Tortosa le 23 avril 1938, prit part aux combats sur les fronts du Centre, d’Aragon et à la bataille de l’Ebre qui commença le 25 juillet 1938. Son rapatriement eut lieu en novembre 1938.

Prisonnier en 1940, il s’évada et participa à la Résistance.

Roger Migné se remaria avec Odette Rouyer le 13 août 1946 à Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine), il mourut le 23 octobre 1998.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122278, notice MIGNÉ Roger, Marcel, Jean, Aimé par Daniel Grason, Jean Maitron, version mise en ligne le 19 mars 2012, dernière modification le 9 février 2012.

Par Daniel Grason, Jean Maitron

SOURCES : Arch. AVER. – RGASPI 545.6.1320, BDIC mfm 880/26. – Site Internet Mémoire des Hommes. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément