MILOX Jules

Né le 16 avril 1900 au Boucau (Basses-Pyrénées), marin de commerce, membre du bureau du syndicat des marins confédérés de Rouen (Seine-Inférieure) en 1926, Jules Milox réussit en mars 1927 à maintenir l’existence du syndicat confédéré (dont il fut élu secrétaire le 15 mai 1927), en dépit de la manœuvre de Sonnier, ancien secrétaire du syndicat qui tenta de lui substituer une section locale des « Laboureurs de la mer » (autonomes).

Réélu secrétaire des marins confédérés en janvier 1928, il fut à l’origine de la fusion à Rouen de son syndicat avec le groupement autonome des travailleurs de la mer, en février 1929. Élu secrétaire adjoint de la nouvelle organisation, il démissionna le mois suivant pour se rallier aux marins unitaires de Rouen, devint membre du bureau fédéral et trésorier de la nouvelle Fédération des marins unitaires en mai 1929 puis fut élu secrétaire de son syndicat local le 4 juillet suivant.

Délégué au Havre par la Fédération, il fut condamné à trois mois de prison avec sursis, la même année, pour outrage et rébellion à agents au cours d’une manifestation. Réélu secrétaire des marins unitaires de Rouen en 1930 et 1931, il démissionna la même année au mois de mai, pour naviguer à nouveau. Il s’embarqua à Rouen sur l’Ange Schiaffino.

Marié à Rouen en 1935 puis en 1951, il y mourut le 27 août 1969.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122393, notice MILOX Jules, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13766. — Arch. Dép. Seine-Inférieure, 4 MP 2614. — Arch. Com. Rouen, 7 F 3. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément