BOR Maurice, Lucien

Par Jean-Pierre Bonnet

Né le 15 avril 1921 à Asnières-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine), mort le 16 octobre 2002 à Autoire (Lot) ; ouvrier professionnel puis maître ouvrier ; membre du bureau de la Fédération CGT des cheminots (1968-1976) ; conseiller municipal de Nanterre (Seine, Hauts-de-Seine) de 1965 à 1977.

Ouvrier professionnel à La Garenne (Seine, Hauts-de-Seine), Maurice Bor y était secrétaire du syndicat des cheminots. De 1951 à 1953, il siégea au conseil national de la Fédération CGT des cheminots.
Il eut ensuite des responsabilités sur le plan technique. Ainsi, en janvier 1957, il fut désigné responsable de la Section technique nationale Voie et Bâtiments (STN VB), puis délégué à la direction des Installations fixes. Secrétaire général du secteur Paris-Ouest Rive droite, il fut élu, en janvier 1964, secrétaire de l’Union Ouest que dirigeait Léon Treins, qu’il allait remplacer à cette responsabilité lorsque ce dernier prendra sa retraite en décembre 1967. Le congrès fédéral de 1968 le confirma dans cette responsabilité et il accéda au bureau fédéral.
À la disparition des Unions pour adapter les structures syndicales à celles de la SNCF, il resta à la Fédération et, en 1974, s’occupa de la Tribune des cheminots. Il quitta le bureau fédéral en 1976, lors de son départ en retraite. Sur le plan professionnel, il acheva sa carrière comme maître ouvrier principal au service VB.
Membre du Parti communiste, actif au niveau local, Maurice Bor fut conseiller municipal de Nanterre de 1965 à 1977.
Il s’était marié en 1944 à Suresnes avec Mauricette Doffemont.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1226, notice BOR Maurice, Lucien par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 mai 2016.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCES : Arch. PPo, SNCF S26. — Arch. Maitron. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — La Tribune des cheminots (nécrologie et photo dans le numéro de novembre 2002). — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes Marie-Louise Goergen et de Pierre Vincent. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément