MONNOT Henri, Louis, Alfred

Né le 31 septembre 1899 à Paris (XVIIe arr.), mort le 6 mars 1953 à Paris (XIIIe arr.) ; emploiyé ; militant socialiste ; conseiller municipal ; résistant.

Employé de la Société des transports en commun de la région parisienne, Henri Monnot, franc-maçon, fut élu conseiller municipal socialiste-communiste de Saint-Ouen (Seine) le 12 mai 1935 sur la liste de Gustave Lesesne. Il rejoignit en 1937 le Parti socialiste SFIO avec ses amis du Parti d’unité prolétarienne.

Monnot notifia en septembre 1939 au procureur de la République qu’il avait cessé d’appartenir à la Grande Loge de France. Il fut aux côtés des résistants sous l’Occupation et fit partie du conseil municipal provisoire (arrêté du 20 décembre 1944) qui siégea jusqu’aux élections de 1945.

Marié en 1926 à Saint-Ouen, Monnot y était toujours domicilié jusqu’à sa mort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122807, notice MONNOT Henri, Louis, Alfred , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3, versements 10451/76/1 et 10441/64/2. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément