MONTACLAIR Maurice

Né le 15 avril 1918 à Paris (Xe arr.) ; employé ; militant syndicaliste CFDT et JOC ;

Fils d’un employé d’assurances d’opinions laïques et d’une brodeuse catholique, Maurice Montaclair obtint son Certificat d’études en 1929 puis suivit pendant deux années les cours de l’école primaire supérieure Turgot. Apprenti mécanicien-dentiste, chômeur, puis garçon épicier, enfin employé d’assurances, il avait adhéré à la Jeunesse ouvrière chrétienne en 1934. En 1936, il devint président de la section de Beauchamps (Seine-et-Oise) puis président de la Fédération d’Argenteuil. La même année, militant de la CFTC, il participa à la création du syndicalisme chrétien dans les assurances.

Fait prisonnier en 1940, Maurice Montaclair tenta de s’évader à deux reprises avant d’être transféré en représailles au camp de Rawa-Russka (Pologne orientale) où il participa à la fondation de l’Union des prisonniers de guerre, organisation de solidarité et de résistance dans les camps.

Libéré en mai 1945, rentré en France, Maurice Montaclair devint responsable national de la branche "aînés" de la JOC et appartint à ce titre au bureau national. Fin 1946, il passa de la JOC au Mouvement populaire des familles (responsable de la branche "jeunes foyers"). Jusqu’en 1951, il fut membre de l’équipe de rédaction de Monde ouvrier.

Maurice Montaclair participa à la mise en place de l’Action catholique ouvrière, dont il fut président de 1958 à 1961, et du Mouvement de libération ouvrière. En 1954, il intégra l’équipe de direction des œuvres sociales du comité d’entreprise de la régie Renault.Adhérent à la CFTC, puis à la CFDT, il rejoignit le Parti socialiste en 1971 et devint conseiller municipal de Tremblay-les-Gonesse (Seine-Saint-Denis).

En 1946, il avait épousé Raymonde Gamblin, ancienne responsable JOC de la section puis de la Fédération d’Argenteuil, permanente nationale en 1942. Ils eurent cinq enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122831, notice MONTACLAIR Maurice , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCE : Renseignements communiqués par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément