MONTADE Jacques, Damien, Joseph

Par André Balent

Né le 19 décembre 1893 à Villeneuve-de-la-Raho (Pyrénées-Orientales), mort le 2 mars 1973 à Villeneuve-de-la-Raho ; agriculteur ; militant syndicaliste CGT ; militant socialiste puis communiste ; conseiller municipal.

Fils d’un cantonnier, Jacques Montade fit la Première Guerre mondiale. Il entra au conseil municipal de son village en novembre 1919. Adhérent de la section SFIO locale, il fut réélu successivement en mai 1925, mai 1929 et mai 1935. Le 19 mai 1935, il fut élu en outre adjoint au maire socialiste SFIO, Julien Bonnecase. De 1936 à 1938, il assista si peu aux séances du conseil municipal qu’Adrien Rubirola, qui succéda à Julien Bonnecase, demanda au préfet qu’il fût démis de ses fonctions. En 1938, le préfet le déclara « démissionnaire d’office » pour absentéisme.

Bien qu’agriculteur, Jacques Montade adhéra au syndicat CGT des ouvriers agricoles de Villeneuve-de-la-Raho. Il fut délégué par son syndicat au congrès départemental des syndicats confédérés des Agricoles des Pyrénées-Orientales (Perpignan, Bourse du Travail, 17 mai 1936).

Après la Seconde Guerre mondiale, Jacques Montade adhéra au Parti communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122832, notice MONTADE Jacques, Damien, Joseph par André Balent, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, 2 M 5/302, 303, 304. — Arch. Com. Villeneuve-de-la-Raho. — Entretien avec Adrien Rubirola. — L’Action syndicale, juin 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable