MONTGAILLARD Jacques

Par André Balent

Avant 1914, Jacques Montgaillard milita dans les rangs du groupe socialiste de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) qui fut, entre 1897 et 1914, le plus important de la Fédération socialiste des Pyrénées-Orientales. Il était exploitant agricole. En mai 1908 il fut l’un des sept militants socialistes qui firent leur entrée au conseil municipal de Rivesaltes. La majorité des sièges de cette assemblée furent néanmoins conservés par les radicaux-socialistes. En mai 1912, les socialistes réussirent à conquérir les vingt-trois sièges à pourvoir. Le socialiste Ambroise Salvet devint maire et Jacques Montgaillard fut réélu conseiller municipal.

À l’issue des élections municipales des 30 novembre et 7 décembre 1919 il fut à nouveau réélu conseiller municipal. Le 10 août 1922 Jacques Montgaillard devint premier adjoint au maire en remplacement de Joseph Puig , démissionnaire pour "convenances personnelles". La majorité du conseil municipal était composée, depuis le congrès de Tours, de militants du Parti communiste. Il conserva ses fonctions jusqu’en mai 1925.

Il pratiqua la politique de "Front unique" avec le Parti communiste. Il assista, en tant que membre du bureau, à de nombreuses réunions présidées par François Cabanes. Il participa activement à la campagne pour la libération d’André Marty et des mutins de la mer Noire.

Il assista au congrès de la Fédération socialiste SFIO des Pyrénées-Orientales (10 février 1924).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122920, notice MONTGAILLARD Jacques par André Balent, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 4 avril 2012.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, 2 M 5 (249), versement du cabinet du préfet, liasse 111 (Parti communiste et CGTU, 1921-1924). — Le Cri catalan, 16 février 1924. — Interview de Émile Dardenne. — Renseignements communiqués par le mairie de Rivesaltes. — André Balent, Història de les organizacions obreres a Catalunya-Nord (1851-1914), Université de Perpignan, Perpignan, 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément