MONTREUILLE Charles, Jean, Baptiste, Joseph

Par Louis Botella, Gilles Morin

Né le 29 juillet 1874 à Auchy-les-Mines (Pas-de-Calais), mort le 9 mai 1959 à Béthune (Pas-de-Calais) ; instituteur dans le Pas-de-Calais ; militant syndicaliste ; militant socialiste.

Fils d’un cultivateur, Charles Montreuille, instituteur, se maria en août 1907 à Auchy. Il appartint au comité départemental du syndicat des instituteurs du Pas-de-Calais dès sa création au lendemain de la Première Guerre mondiale. Resté à la CGT lors de la scission, de 1922, il continua à siéger à la commission départementale du Pas-de-Calais bien qu’il ait été nommé à Lille (Nord). Il fut élu trésorier de l’Union départementale CGT du Pas-de-Calais après le réunification lors du congrès de fusion de décembre 1935 (voir Clotaire Chopin*). Disciple et ami d’Émile Salembier, retraité, lors d’une réunion publique à Calais où il soutenait la candidature de Vantielcke pour les élections cantonales, le 30 septembre 1934, il fit l’historique de sa longue carrière de militant socialiste SFIO, évoquant les sanctions dont il fit l’objet en 1907 et 1912 à la suite du manifeste de Chambéry. Plusieurs fois déplacé par mesure disciplinaire dans des villages éloignés de tout centre, il déclara notamment : “Il y a plus d’honneur à saluer un homme sans décoration qu’un monsieur à la boutonnière fleurie de décorations qui parfois cachent un escroc. On nous dit antipatriotes, cependant les instituteurs n’ont-ils pas fait leur devoir pendant la guerre ? Moi-même, à 40 ans, j’étais au bois Leprêtre, je suis mutilé et pensionné”.

Instituteur retraité et demeurant à Lillers, il fut élu membre du bureau de l’Union départementale CGT-FO du Pas-de-Calais, lors de sa création, le 12 janvier 1948.

Un collectionneur de médailles maçonniques nous fait savoir qu’il possède une médaille du GODF à son nom, médaille récompensant 40 années de franc-maçonnerie. Les dates sont cohérentes. Il s’agit de toute évidence du même. Il aurait donc été initié en 1903,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122949, notice MONTREUILLE Charles, Jean, Baptiste, Joseph par Louis Botella, Gilles Morin, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 15 novembre 2020.

Par Louis Botella, Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat. F7/13745 (L’École émancipée, 1er avril 1922). — Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 5304. — Arch. de la mairie de Lens. — DBMOF, notice non signée. — Note de Laurent Barbier, collectionneur. — Le Populaire, passim. — Informations transmises le 11 novembre 2020 par Gauthier Ivain, arrière-petit-neveu de Charles Montreuille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément