MOREL Lucien, Albert

Par Gilles Pichavant, Jean-Jacques Doré

Né le 8 avril 1885 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; ouvrier lithographe ; militant de la 22e section du Livre CGT ; socialiste SFIO.

Fils d’un employé de commerce, Lucien Morel, blond aux yeux bleus d’ 1 m. 75, engagé volontaire pour 3 ans en 1905, se maria à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 24 juillet 1907 avec Henriette Malbray et ils emménagèrent 31 bd Victor Hugo. Ouvrier lithographe, mobilisé en août 1914, il fut grièvement blessé à Commercy (Meuse) le 20 janvier 1915.

Mutilé de guerre, président fédéral des mutilés et blessés de guerre, veuves et ascendants, Lucien Morel était chef de service administratif au comité départemental des mutilés et réformés de guerre lorsqu’il fut candidat du Parti socialiste SFIO aux élections législatives de 1932 dans la 1re circonscription de Rouen (Seine-Inférieure). Il obtint 804 voix sur 22 642 inscrits et se désista pour le candidat radical-socialiste, Métayer, qui battit le député sortant de droite.

En 1935 il fut candidat aux municipales à Rouen sur la liste SFIO conduite par Achille Lageix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123115, notice MOREL Lucien, Albert par Gilles Pichavant, Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 10 mars 2021.

Par Gilles Pichavant, Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat. F7/13085. — G. Lachapelle, Les élections législatives, op. cit. — La Vie socialiste, 14 mai 1932. — Renseignements communiqués le conservateur des Arch. Dép. de Seine-Maritime. — Le Progrès Social, Fonds ancien de Dieppe. — Arch. Dép. Seine-Inférieure 10 MP 1406 syndicats 1911-1917, État civil, Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément