MORIN Marcel, Kléber

Né le 6 août 1917 à Nevoy (Loiret), mort le 23 juin 2005 à Anduze (Gard) ; boulanger ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils de Marcel, Fernand Morin (1887-1939), cultivateur, mobilisé au moment de sa naissance, et de Georgette Adrienne née Auchère (1896-1979), Marcel Morin fut volontaire en Espagne républicaine de novembre 1936 à août 1937 et appartint à la 13e Brigade internationale (bataillon "Henri-Vuillemin") avec le grade de caporal. Fait prisonnier par les troupes de Franco, il fut finalement libéré.

Boulanger à Montargis (Loiret), il fut mobilisé en 1940, soldat au 95e Régiment d’Infanterie, il fut à nouveau fait prisonnier. Prisonnier au Stalag III B à Furstenberg-sur-Oder, il se maria par procuration avec Marcelle Robert. Le mariage fut dissous par jugement de divorce rendu par le tribunal civil de Montargis le 18 janvier 1945.

Après-guerre, il vécut maritalement avec Josette Marie Grandière (1921-1975), avec qui il eut un fils.

Marcel Morin se maria le 10 novembre 1970 avec Elise Fantine Marie Calmels, à Nîmes, puis le 4 janvier 1989 avec Jeanne Albertine Christian Chauvel, dans la même ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123194, notice MORIN Marcel, Kléber , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 7 avril 2021.

SOURCES : Arch. AVER — Renseignements fournis par sa petite-fille Aurélie Morin, avril 2021. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément