BORDENAVE Michel

Par Jean-Pierre Bonnet et Pierre Lapeyre

Né le 17 décembre 1929, mort en février 2007 ; ouvrier professionnel puis conducteur de route ; secrétaire général du secteur CGT des cheminots de Toulouse (1961-1976) ; membre du comité fédéral du PCF de Haute-Garonne (1953-1968).

Entré à la SNCF en 1945 comme apprenti au dépôt de Toulouse (Haute-Garonne), Michel Bordenave obtint le grade d’ouvrier professionnel (ajusteur), avant de devenir conducteur de route. L’engagement militant de l’apprenti fut précoce. Adhérent à la CGT, il fut auprès de ses camarades de promotion un propagandiste efficace en faveur de l’adhésion syndicale. À la même époque, il était aussi adhérent aux Jeunesses républicaines et au Parti communiste. Il participa activement aux grèves de novembre-décembre 1947 aux côtés de son camarade Georges Séguy, alors toulousain comme lui.
Michel Bordenave s’investit d’abord au Parti communiste. Après avoir suivi la formation de « l’école d’un mois », il fut élu en 1953 secrétaire de la section Toulouse-Centre et membre du comité fédéral de la Haute-Garonne. Il conservera l’essentiel de ces fonctions jusqu’en 1968. Il abandonna cependant en 1961 le poste de secrétaire de section, restant membre du bureau, pour se consacrer davantage à son engagement chez les cheminots CGT.
Michel Bordenave siégeait en effet depuis 1952 au bureau du secteur des cheminots de Toulouse où il était chargé de suivre les dossiers des comités du travail dont il était membre élu par le personnel MT sédentaire. Secrétaire adjoint du secteur en 1958, il devint secrétaire général en 1961 en remplacement de Georges Malgouyres et occupa le poste jusqu’en 1976. À ce titre, il fut aussi membre de l’Union Sud-Ouest et, de 1973 à 1976, membre du conseil national de la Fédération des cheminots.
De plus, durant de nombreuses années, il était délégué auprès du directeur général de la SNCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1232, notice BORDENAVE Michel par Jean-Pierre Bonnet et Pierre Lapeyre, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 21 avril 2012.

Par Jean-Pierre Bonnet et Pierre Lapeyre

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Registres du secteur fédéral CGT des Cheminots de Toulouse. — Comités fédéraux du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément