MOULY André

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Pinol

Né le 15 octobre 1901 à Paris (VIIIe arr.) ; monteur-ajusteur, ferreur en voitures puis employé de la Famille nouvelle ; militant communiste de Paris.

André Mouly n’a pas connu son père. Sa mère était femme de ménage et vivait en 1933 d’une aide de 100 F de l’assistance obligatoire et du soutien de son fils. Il fréquenta l’école laïque jusqu’à quatorze ans. Il fit son service militaire comme maître pointeur de l’artillerie de campagne.

Ouvrier à l’usine Chapelle de Levallois, il se syndiqua à la CGTU en 1924. Des camarades d’atelier dans la métallurgie le firent adhérer au Parti communiste en octobre 1924, au rayon de Levallois. Il fut membre du comité de rayon et et milita dans le secteur Levallois, Puteaux, Courbevoie. Plus tard, il fut rattaché au sous-rayon du XVIIe arr. du 7e rayon.

Il travailla ensuite cher Donnet-Zedel (Levallois, Neuilly), Farman (Boulogne), chez Chapelle et Jabouille (Levallois) et chez David (Asnières). Il n’était plus en usine à partir de 1930, et occupait sans doute une fonction de permanent.

Mouly habitait à Paris (XVIIe arr.). Il appartint de 1925 à 1927 à la commission de contrôle de la Fédération unitaire des Métaux. En juin 1928, il fut élu membre de la commission exécutive de l’Union syndicale unitaire des travailleurs de la métallurgie de la région parisienne et réélu en 1929 et 1930.

En mai 1933, il fut recruté par la coopérative La Famille nouvelle comme gérant d’un bâtiment à la Ferté-sous-Jouasse. Il était membre du conseil d’administration de la Famille nouvelle depuis 1932 et membre de la commission exécutive de l’Union nationale des cercles de coopérateurs.

Lorsqu’il rédigea son autobiographie le 30 août 1933, il se réclama d’Albert Vassart. C’est le même dirigeant qui fit son évaluation : "Bio me paraît incomplète car il semble pouvoir faire mieux. Ni femme, ni compagne ?? Voir son activité au parti et pourquoi il n’a pas de cellule. Biographie insuffisante". Il fut classé "A", à maintenir dans les fonctions.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123377, notice MOULY André par Claude Pennetier, Jean-Luc Pinol, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 7 janvier 2011.

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Pinol

SOURCES : RGASPI, 495 270 933, autobiographie, fait au château La Bergette à la Famille nouvelle, 30 août 1933. — Arch. Nat. F7/13771. — Arch. PPo. 321. — Compte rendu du IVe congrès de la Fédération unitaire des Métaux, 1927.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément