MOURLOT Émile

Par Jean Maitron

Ouvrier d’usine ; militant communiste puis communiste dissident du Doubs.

Son père fut élu le 6 mai 1920 au conseil d’administration de la coopérative "La Fraternelle" de Valentigney (Doubs). Émile Mourlot, qui avait été embauché dans une usine de Beaulieu-Mondeure (Doubs) le 11 février 1921, fut secrétaire syndical. Il assura également le secrétariat du groupement départemental des Caisses primaires d’assurances sociales.

Trésorier de la Fédération Centre-est du Parti communiste, il fut remplacé dans cette fonction par Joseph Werth au cours du printemps 1926.

En octobre 1932, Émile Mourlot rassemblait les parts d’actions souscrites en vue de constituer la société anonyme "Le Travailleur" destinée à soutenir financièrement le journal du même nom (18 juin 1932-24 avril 1934), organe de la Fédération communiste indépendante de l’Est. Émile Mourlot fut élu trésorier de cette Fédération le 20 novembre 1932. Voir Louis Renard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123425, notice MOURLOT Émile par Jean Maitron, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 14 janvier 2021.

Par Jean Maitron

SOURCES : Le Semeur, 23 janvier, 19 juin 1926, 2 février 1929. — Le Travailleur, 1932. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément