MOUSTIER Denis, Aimé, Maurice

Par Antoine Olivesi

Né le 22 septembre 1871 à Gréasque (Bouches-du-Rhône), mort le 2 avril 1950 à Allauch (Bouches-du-Rhône) ; militant socialiste indépendant puis SFIO ; maire de Gréasque de 1929 à 1944.

Fils d’un boucher, Denis Moustier, inspecteur primaire, fut élu conseiller municipal et maire de Gréasque en décembre 1929. En février 1930, il se présenta, en tant que républicain socialiste, aux élections pour le conseil général dans le canton de Roquevaire dont faisait partie sa commune. Il obtint 986 voix au second tour et fut battu par Joseph Lasalarié.

En 1934, il fut candidat, sous l’étiquette socialiste SFIO cette fois, au conseil d’arrondissement dans le même canton, mais fut devancé par le communiste Léon David pour qui il se désista au deuxième tour. Il fut réélu, en revanche, maire de Gréasque en mai 1935 et le resta jusqu’en septembre 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123462, notice MOUSTIER Denis, Aimé, Maurice par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 16 septembre 2022.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, V M2/282, 283 et 295. — Le Petit Provençal, 8 et 9 octobre 1934. — Renseignements communiqués par la mairie de Gréasque.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément