MOUTIER G

Militant communiste de Bondy (Seine), métallurgiste, G. Moutier signa la lettre à l’Internationale communiste (octobre 1925), dite Lettre des 250, qui critiquait la mise en application de la "bolchevisation" par la direction du Parti communiste. Dans l’Humanité du 1er février 1926, il ne contestait pas avoir donné sa signature mais protestait contre l’usage qui en avait été fait et déclarait se "désolidariser complètement de la fraction Souvarine, Loriot et consorts".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123471, notice MOUTIER G , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Dictionnaire, t. 16, pp. 474-481. — L’Humanité, 1er février 1926.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément