NAVILLE Denise, née KAHN Denise

Par A. Cuenot

Née le 26 juin 1896 à Sarreguemines (Allemagne), compagne puis épouse de Pierre Naville (1926), Denise Naville avait été élevée dans une famille francophone de la Sarre allemande. Elle participa au mouvement surréaliste et traduisit plusieurs textes dans la Révolution surréaliste. Elle se mit au service de la cause oppositionnelle, assurant un travail de traduction concernant des dizaines d’articles, de documents, de lettres pour les journaux et revues trotskystes (la Lutte de classes ; la Vérité).

Dès 1928, elle traduisit la brochure de Léon Trotsky Vers le capitalisme ou vers le socialisme d’après le texte allemand révisé par l’auteur. Plus tard, elle assura le même travail concernant le livre inédit en français de F. Engels Dialectique de la nature, l’ouvrage de N. Boukharine L’économie politique du rentier et le livre de Carl von Clausewitz De la guerre. Elle aida Trotsky à réviser la traduction en allemand de plusieurs de ses livres lors de séjours à Prinkipo. Elle participa au voyage de Trotsky à Copenhague, aux éditions et bulletins de l’opposition de gauche et du POI, elle assura la gérance du Bulletin de l’opposition russe en France. Elle fut la traductrice de nombreux articles de sociologie parus dans Épistémologie sociologique et l’auteur de notices sur diverses études allemandes parues dans l’Année sociologique. Elle poursuivit un long travail pour présenter en français la correspondance complète de F. Hölderlin. Elle entreprit également la traduction d’ouvrages poétiques de Wittgenstein, de Frege et plus particulièrement de P. Celan. Elle collabora à la préparation du volume des Romantiques allemands. (La Pléiade, 1973, Les Apatrides de J. Kerner). Elle s’attacha à faire connaître des auteurs comme le poète HE Nossack et les travaux de DH Kahnweiler, W. Uhde sur l’esthétique.

Elle mourut le 20 janvier 1979 à Paris.

Elle était la cousine de Simone Kahn.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123772, notice NAVILLE Denise, née KAHN Denise par A. Cuenot, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 14 novembre 2020.

Par A. Cuenot

SOURCE : Pierre Naville, Le Temps du surréel, Galilée, 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément