NÉSA François

Par Alain Dalançon

Né le 20 septembre 1881 à Rochefort (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), mort le 5 décembre 1935 à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) ; militant syndicaliste à l’arsenal de Rochefort, militant socialiste à Nantes.

Fils d’Ange, François Nésa, vétéran de la Marine, et de Modeste Arcis, sans profession, François Nésa, était agent technique de la Marine travaillant aux constructions sous-marines à l’arsenal de Rochefort au début du XXe siècle. Syndicaliste révolutionnaire anarchiste de la Jeunesse syndicale, il militait à la Bourse du Travail et au Syndicat des ouvriers réunis du port. Il critiquait la mollesse de son secrétaire Rémy Boguenet et le remplaça en septembre 1908, durant un année. Un rapport du sous-préfet le décrivait comme un "antimlitariste prudent" faisant dans "l’anarchisme froid". Il démissionna de ses fonctions à la suite d’un nouveau conflit avec Boguenet.

Militant actif, il s’occupa aussi de la coopérative de consommation « La Prolétarienne ». Socialiste et coopérateur, il participa à de nombreux congrès de la CGT.

Il se maria deux fois à Rochefort : à Camille Bouron le 14 février 1902, puis à Augustine Racapé le 8 septembre 1916.

Après la fermeture de l’arsenal en 1926, il se retrouva en Tunisie puis à Toulon. Quand il prit sa retraite, il se fixa à Nantes. Secrétaire administratif de la section nantaise du parti socialiste SFIO, il fut élu en mai 1935 conseiller municipal de Nantes, devint adjoint au maire mais mourut en cours de mandat,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123861, notice NÉSA François par Alain Dalançon, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 26 décembre 2019.

Par Alain Dalançon

SOURCES :Arch. Nat. F7/13 567. — Arch. Dép. Charente-Inférieure, série M, 4M4-11. — Arch. Dép. Loire-Atlantique, série M. — Le Travailleur de l’Ouest, 1935. — État civil.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément