NOVARÈZE Léon, Gustave

Né le 4 février 1884 à Lille (Nord), fils d’un mécanicien aux chemins de fer, Léon Novarèze, tourneur en fer, fut élu le 30 novembre 1919 conseiller municipal socialiste de Saint-Ouen (Seine) sur la liste conduite par Émile Cordon. Il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920) et en resta membre bien que le maire et la majorité du conseil l’eussent quitté en janvier 1923 pour rejoindre l’Union socialiste-communiste.

Léon Novarèze mourut le 1er février 1960 à Cublac (Corrèze).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124203, notice NOVARÈZE Léon, Gustave , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 15 mai 2013.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3, versement 10451/76/1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément