OBERDORF Jacques

Né le 19 mai 1878 à Jettingen (Haut-Rhin), mort le 26 novembre 1924 ; ferblantier ; militant socialiste du Haut-Rhin.

Fils d’un tailleur de religion catholique, ferblantier, puis permanent du syndicat des métallurgistes (Deutscher Metallarbeiterverband) très actif à partir de 1908, Jacques Oberdorf fit partie du comité de l’Union locale syndicale de Mulhouse (Gewerkschaftskartell) en 1911-1912 et fut conseiller municipal social-démocrate de Mulhouse en 1911 et 1914. Il s’était présenté aux élections du Landtag d’Alsace-Lorraine à Cernay en 1911 puis, l’année suivante au conseil général à Masevaux.

Dès la fin de la guerre, il eut une importante activité syndicale comme secrétaire du syndicat CGT des métallurgistes de Mulhouse, président de celui du Haut-Rhin. Il était, en 1920, membre de l’Union locale des syndicats CGT de Mulhouse. Conseiller municipal SFIO de Mulhouse en 1919, il fut candidat au conseil général pour Masevaux en 1919 et la même année, candidat aux élections législatives (35 446 voix sur 116 956 inscrits). En 1922, à la scission syndicale, il cessa de militer pour ouvrir un magasin d’installations sanitaires et de ferblanterie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124235, notice OBERDORF Jacques , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Mülhauser Volkszeitung, 1904-1915, devenu le Républicain du Haut-Rhin en 1918 (plus spécialement les 27 et 28 novembre et 1er décembre 1924). — G. Lachapelle, Les élections législatives, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément