OSWALD Louis

En juillet 1922, Louis Oswald était trésorier du syndicat unitaire du Textile de l’Aube. Le 3 juillet 1928, il devint gérant de la Dépêche de l’Aube après l’arrestation d’Émile Andrès et il fut lui-même arrêté le 25 juillet avec Zimberlin pour provocation de militaires à la désobéissance à propos d’articles parus dans ce quotidien les 8 et 10 juillet. Il bénéficia d’un non-lieu et fut libéré le 14 août. L’usine Desnoyers qui l’employait, le renvoya pour absence injustifiée. Les efforts de Planson à la tête d’une délégation de la CGTU ne purent le faire réintégrer. Il exerça ensuite les fonctions de trésorier départemental du Parti communiste qui le présenta sur sa liste aux élections municipales de 1929.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124466, notice OSWALD Louis, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 1er mai 2013.

SOURCE : La Dépêche de l’Aube, 1922-1929.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément