PACAULT André

Né le 14 septembre 1898 à Ludres (Meurthe-et-Moselle), fils d’un mineur, André Pacault, lui-même ouvrier mineur dans sa commune natale, fut pendant de nombreuses années délégué syndical et secrétaire de la cellule communiste locale.

Résistant, il fut arrêté le 5 juin 1942 à la mine de Maron Val-de-Fer. Emprisonné à la prison Charles III à Nancy, il fut fusillé par les Allemands le 21 juillet 1942 au lieu-dit "La Malpierre", commune de Champigneulles (Yonne).

André Pacault s’était marié en 1922 à Ludres et était père de trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124550, notice PACAULT André , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Le Réveil ouvrier. — La Voix de l’Est, 25 août 1945. — Renseignements communiqués par la mairie de Ludres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément