PANEL Pierre

Par Gérard Raffaelli, Yves Lequin

Né à Saint-Julien-en-Jarez (Loire), le 5 décembre 1870 ; ouvrier faïencier-tuilier ; militant anarchiste de l’Ain.

Fils d’un outilleur, P. Panel, qui se vantait d’être apparenté à Ravachol, avait mené dès son jeune âge, dans la région lyonnaise, une vie errante marquée par de nombreuses condamnations : en décembre 1891, par le tribunal correctionnel de Moulins (Allier), à quinze jours de prison pour cris séditieux ; en novembre 1892, par celui de Trévoux (Ain), à deux mois pour injures, rébellion, excitation au meurtre et au pillage ; en mai 1893, à Saint-Étienne (Loire), à trois mois transformés en un an après incidents à l’audience.

À l’expiration de sa peine, au printemps 1894, il vint travailler dans une tuilerie de Montluel (Ain), s’y fit le propagandiste ardent des idées anarchistes auprès de ses camarades, réussit à constituer un petit groupe d’ailleurs assez lâche, et déclencha une campagne d’agitation revendicative ; le patron renvoya P. Panel et ses amis, les remplaçant par des ouvriers appelés d’Auvergne. La formation ne survécut pas à leur départ, mais P. Panel fut soupçonné en 1894 de détenir de la dynamite et de projeter un attentat ; une perquisition se révéla infructueuse, et il n’est plus question de lui dans l’Ain par la suite.

De retour dans la Loire pendant la guerre, il poursuivit son activité anarchiste. Dès 1916 il participa aux réunions des compagnons et au groupe des Amis de Ce qu’il faut dire. Pour subsister, il proposait à la porte des usines des lacets qu’il enveloppait dans des tracts, et vendait en même temps le Libertaire sur les marchés et en colportage dans la région de Saint-Chamond et de Firminy.

Rayé un moment du groupe anarchiste (12 septembre 1919), il reprit plus tard ses activités politiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124741, notice PANEL Pierre par Gérard Raffaelli, Yves Lequin, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 17 mai 2017.

Par Gérard Raffaelli, Yves Lequin

SOURCE : Arch. Dép. Ain, 8 M 1305. — Arch. Dép. Loire, 19 M 37. 

Version imprimable Signaler un complément