PARDONNET Marcel, César, François

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 9 août 1889 à Evans (Jura), fils d’un manouvrier, Marcel Pardonnet, ajusteur à la Compagnie du gaz de Paris, fut élu le 10 mai 1925 conseiller municipal communiste de Saint-Denis (Seine) sur la liste conduite par Louis Laporte et Camille Villaumé puis désigné comme maire adjoint le 17 mai. Le rayon communiste le contraignit à renoncer à son mandat de conseiller le 24 octobre 1925 (enregistré par l’administration le 25 novembre) pour avoir enfreint les consignes de grève lors de la journée du 12 octobre 1925 contre la guerre du Maroc. En tout, onze édiles dyonisiens durent donner leur démission : neuf gaziers (M Pardonnet, François Bochet, Louis Treins, François Simonet, Alexis Bidan, Jean-Baptiste Billey, Joseph Lhostis, Joseph Le Flayat, Henri Michel), un cheminot (Émile Auffrey), un débitant de tabac (Jules Rouy).

Employé à l’usine du Landy puis à celle du Cornillon (Seine), M. Pardonnet fut élu secrétaire adjoint du groupe syndical CGTU le 10 janvier 1929. Il fut ensuite envoyé à l’usine de Clichy « pour aggraver la punition de soixante jours de mise à pied qui lui a été infligée parce qu’il dirigeait la manifestation du 24 décembre à l’usine du Cornillon en tant que secrétaire adjoint du groupe ».

M Pardonnet mourut le 5 juin 1965 à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124859, notice PARDONNET Marcel, César, François par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 , versement 10451/76/1. — Arch. Com. Saint-Denis. — Les Gaziers de Paris, 20 juin 1930. — Jean-Paul Brunet, Une banlieue ouvrière : Saint-Denis (1890-1939), thèse, op. cit..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément