PAUL Joseph, Célestin, Fortuné

Par Jacques Girault

Né et mort à La Seyne (Var) : 4 juillet 1868- 22 mai 1941. Commis de marine ; adjoint socialiste SFIO de La Seyne (1920-1941).

Fils d’un charpentier, Joseph Paul, marié en octobre 1897 à La Seyne, habitait le quartier Saint-Jean où il possédait une propriété. Candidat aux élections municipales sur la liste « d’union républicaine et socialiste-Bloc des Gauches », il obtint, le 30 novembre 1919, 1 212 voix sur 4 760 inscrits et fut élu, le dimanche suivant, avec 1 550 voix. Membre de la commission administrative des hospices, délégué sénatorial, franc-maçon, il devint deuxième adjoint au maire après la démission du titulaire, radical-socialiste, en février 1920 et fut désigné, le 6 juin 1921, pour participer à la commission intercommunale de l’assainissement. Il siégea au bureau de la réunion commémorative de la mort de Jaurès, à Toulon, à la fin de juillet 1920.

Retraité, candidat sur la liste " rouge du Cartel ", Paul fut réélu, le 3 mai 1925, avec 2 364 voix sur 4 667 inscrits et conserva son poste de deuxième adjoint. Il fut désigné, le 5 août 1925, comme délégué au Syndicat des communes du littoral varois et conserva cette responsabilité dans ses deux autres mandats. Il représenta le conseil municipal à la commission intercommunale des tramways de l’Ouest varois. A nouveau délégué sénatorial, membre du comité central de soutien du candidat socialiste SFIO lors de l’élection législative de 1928, il fut réélu, le 5 mai 1929, sur la liste " socialiste et d’union des gauches ", avec 2 109 voix sur 5 077 inscrits. Toujours deuxième adjoint, membre de la commission des travaux, délégué aux travaux (responsabilité qu’il conserva durant le mandat suivant), il fut désigné, le 24 septembre 1930, pour siéger à la commission exceptionnelle des évaluations foncières des propriétés non bâties. Lors de la scission dans le Parti socialiste SFIO., il passa, comme la plupart de ses camarades, dans l’autonomie.Le Petit Var, le 19 mars 1934, annonça qu’ils réadhéraient au Parti socialiste SFIO. Le 11 février 1934, il avait participé au bureau du comité de vigilance antifasciste et le 12 février, au bureau du meeting commun CGT-CGTU. à la Bourse du Travail. Il prit part à la délégation en juin 1934 qui se rendit à Paris pour essayer de relancer l’activité des chantiers navals. Il présida le comité électoral local du candidat socialiste SFIO lors de l’élection cantonale, en octobre 1934.

La 5 mai 1935, sur la liste socialiste, Paul réunissait 1 477 voix sur 5 893 inscrits et fut élu, au deuxième tour, avec 2 444 voix. Toujours deuxième adjoint, il partagea la présidence du meeting pour le Premier mai 1936 à la Bourse du Travail. Le conseil municipal donna sa démission, le 17 et 19 février 1941.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article125147, notice PAUL Joseph, Célestin, Fortuné par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 17 septembre 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép.Var, 2 M 7 24 3, 30 3, 31 1, 32 3, 35 3, 4 M 41, 55, 56 9, 18 M 97, 3 Z 4 20. — Arch. Com. La Seyne. .— Presse locale.— Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément