PAVIOT Louis, Eugène

Par Claude Pennetier

Né le 19 août 1870 à Bourges (Cher), mort le 7 mars 1938 ; ouvrier tourneur ; syndicaliste ; conseiller municipal communiste de Malakoff.

Fils d’un employé aux chemins de fer et d’une lingère, Louis Paviot, tourneur, fut élu conseiller municipal communiste de Malakoff (Seine) le 12 mai 1935, sur la liste dirigée par Léon Piginnier. Il mourut en cours de mandat le 7 mars 1938 hors de la commune car il n’y a pas de traces dans l’état civil de Malakoff.

A cette occasion le journal de la CGT, Le Métallo, écrivait : « L’Union syndicale des ouvriers et ouvrières métallurgistes et similaires de la Région parisienne vient de perdre un de ses plus anciens militants : le camarade Paviot.

Paviot, ouvrier tourneur sur métaux, adhéra à l’Union des mécaniciens en 1890 ; il fut avant guerre membre du comité fédéral, le militant honnête qui se dépense pour l’organisation des métallurgistes. Il adhérait à un grand nombre d’organisations ouvrières. Il fut aussi conseiller municipal de Malakoff. Depuis l’année dernière, malade, il était à notre maison de repos de Baillet. L’inhumation a eu lieu au cimetière de Malakoff. » L’article était illustré de sa photographie avec moustache et barbiche.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article125211, notice PAVIOT Louis, Eugène par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 18 mai 2017.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Arch. Dép. Seine, DM3 , vers. 0451/76/1. — Le Métallo, mars 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément