PERUSSIE Jean Baptiste, écrit parfois PÉRUSSIE

Par Christian Henrisey

Né le 9 juillet 1883, à Brive (Corrèze), mort le 31 décembre 1934 à Paris (XIVe arr.) ; commis puis contrôleur principal aux PTT ; secrétaire général de l’Association générale des agents des PTT, lors des grèves postales de 1909 ; trésorier du syndicat national des agents des PTT-CGT (1925-1927).

Fils d’un mécanicien machiniste des chemins de fer, Perussie entra aux Postes et Télégraphes vers 1904. Après son service militaire qu’il accomplit d’octobre 1905 à juillet 1907, il fut nommé commis dans les services ambulants (chargés du tri dans les wagons-poste), où il fit l’essentiel de sa carrière professionnelle, terminant celle-ci comme contrôleur principal. En mars 1909, à la suite de la démission de Frédéric Subra, il devint secrétaire général de l’Association générale (AG) des agents des PTT. À ce titre, il intervint le 15 mars 1909 lors du meeting tenu salle du Tivoli-Vauxhall à Paris, pour soutenir la proclamation de la première grève générale des PTT. Après celle-ci, il fut membre d’une « délégation fédérale » des organisations postières (Syndicat des ouvriers, Syndicat des sous-agents, AG des agents), reçue par le ministre Louis Barthou le 27 mars, pour exprimer les inquiétudes face aux mesures administratives prises à l’encontre de grévistes.
Perussie démissionna après la grève postale de mars parce qu’il considérait que l’association s’était engagée sur une voie révolutionnaire. Il s’opposa jusqu’au bout à une intervention de la CGT pour soutenir le mouvement. Il fut réélu secrétaire général au congrès de juillet 1909.
Le 6 mai 1909, il fut membre du bureau du syndicat des agents qui se constitua, bien que non reconnu par l’Administration. Le 8 mai il fut parmi les signataires d’une adresse du « comité fédéral » des PTT, s’élevant contre les poursuites engagées à l’encontre de plusieurs militants. Gréviste lors du second mouvement de grève, à partir du 12 mai 1909, il fut révoqué, ainsi que plusieurs autres dirigeants syndicaux, en conseil central de discipline le 27 mai.


Perussie était administrateur de la coopérative « L’Utilité sociale » dans le XIIIe arr. Élu membre du Comité confédéral coopératif en 1911 au congrès de Calais, il fut délégué l’année suivante au congrès de la Bourse des coopératives socialistes à Paris et vota en faveur du Pacte d’unité ; la même année il participa au congrès unitaire de la coopération à Tours où il fut élu membre du premier conseil d’administration de la nouvelle FNCC. En 1913, à Reims, le congrès le renouvela dans cette fonction.

Perussie avait été secrétaire général de l’association générale des agents PTT en 1912-1913.
Il était parmi les 159 postiers non réintégrés en date du 12 novembre 1909. Il fut réintégré en juillet 1911 comme commis aux ambulants de la ligne du Sud-Ouest. Marié le 4 avril 1916, il fut mobilisé du 10 avril 1916 au 26 mars 1919. Affecté au service radio télégraphique de la 165e division d’infanterie, il obtint la croix de guerre en janvier 1917. Il fut trésorier du syndicat national des agents des PTT (CGT) de juin 1925 à juin 1927.
Il fut élu trésorier du syndicat national des agents des PTT lors du VIIe congrès tenu en juin 1925 à Toulouse (Haute-Garonne). Reconduit à cette fonction lors du VIIIe congrès (Paris, mai 1926), devenu contrôleur, il fut désigné secrétaire administratif lors du congrès de Strasbourg (juin 1927). Voir Jean Baylot.
Promu contrôleur principal des PTT en 1927, domicilié rue Marie Rose dans le 14e arrondissement de Paris, il mourut en décembre 1934. Il fut incinéré au cimetière du Père Lachaise le 4 janvier 1935. Parmi d’autres orateurs, un militant socialiste de la 14e section salua celui qui était « militant socialiste depuis près de 25 ans ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article125801, notice PERUSSIE Jean Baptiste, écrit parfois PÉRUSSIE par Christian Henrisey, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 12 février 2021.

Par Christian Henrisey

SOURCES : Arch. Nat. F7/13807. — C.-r. des congrès cités. — Bulletin officiel de l’AG des agents des PTT, 1909. — L’Humanité, mars 1909. — Dossier « Coopération » de Jean Gaumont. — état civil de Brive (naissance), archives départementales de la Corrèze (matricule militaire N° 901-1903, canton de Brive), Archives de Paris (mariage, décès). — Bulletin des l’AG des agents 1909. — L’Humanité, mars-mai 1909. Affiche circulaire du Comité de secours des PTT, 12 novembre 1909. — Le Populaire du Centre, 9 janvier 1935.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément