PHILIPPE Jean, Georges, André

Né le 17 octobre 1902 à Vassy (Calvados), mort le le 13 juillet 1951 à Senlis (Oise) ; inscrit maritime ; communiste, syndicaliste CGTU.

Fils d’un maître d’hôtel, Jean Philippe, inscrit maritime, avait été secrétaire de la section syndicale des travailleurs de la Mer à Rouen. Passé à la CGTU avec la plus grande partie des adhérents, il fut envoyé à Bordeaux et devint secrétaire de la section locale du syndicat unitaire des marins. Il déploya une grande activité, prenant la parole dans les réunions électorales et meetings corporatifs, en faveur de la CGTU et du Parti communiste auquel il appartenait (voir Leboursier). Jean Philippe fut délégué à la propagande pour les ports de l’Ouest et de la Méditerranée, par la nouvelle Fédération créée les 23 et 24 mai 1929 et il fut remplacé à la tête de la section de Bordeaux, le 10 juillet, par Le Guen. Celui-ci annonça, lors d’un meeting contre la répression tenu le 17 juillet suivant à Bordeaux, que Jean Philippe était alors détenu à Nantes (voir Léo Pichon). Arrêté avec Charles Tillon à Nantes, place Royale, il avait en effet comparut le 7 juillet pour outrage à agents. Il fut condamné à quarante jours pour « outrage à agents, violences à agents et rebellions ». Charles Tillon, quant à lui, fut condamné à vingt jours. Les deux auraient pris la défense d’une clocharde.

Jean Philippe mourut le 13 juillet 1951 à Senlis (Oise).

L’autobiographie de parti de Henri Herpin fait état de "ce Philippe (Jean), ancien secrétaire de la fédération des inscrits maritimes. De Soicy-sous-Montmorency, bien connu de Vassart, d’Attachart, d’Henri Raynaud, et que je m’étonne de ne pas voir figurer comme "vit des (illisible), désagrégation sur les listes noires. (RGASPI, Moscou, 495 270 4079). Est-ce le même ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article126074, notice PHILIPPE Jean, Georges, André , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 4 janvier 2021.

SOURCES : Arch. Nat. F7/12989, 13767. — Arch. Dép. Gironde, série M. — Arch. Dép. Loire-Atlantique, 4 M 1851, Police judiciaire, Fiche signalétique (avec photos) des communistes et terroristes ; Arch. Dép. Loire-Atlantique 7 U 685, jugement : tribunal instance juillet 1929. — Notes Christophe Batardy

Version imprimable Signaler un complément