PITOIS Louis [PITOIS Pierre, Louis]

Par Michaël Boudard

Né le 4 novembre 1875 à Moux (Nièvre), mort le 31 janvier 1941 à Semur-en-Auxois (Côte-d’Or) ; boulanger puis négociant ; militant socialiste de la Nièvre ; adjoint au maire de Moux.

Boulanger à Moux (Nièvre), Louis Pitois fut élu pour la première fois conseiller municipal de cette commune du Morvan le 1er mai 1904. Non réélu en 1908, il entra de nouveau au sein de ce Conseil en mai 1912 et en devint l’adjoint au maire Pierre Bobin. Louis Pitois demeura adjoint jusqu’au 5 mai 1935.
Comme Pierre Bobin, Louis Pitois était radical-socialiste avant la Grande Guerre à laquelle il participa d’août 1914 à février 1919.
De retour dans son village natal, il se rallia au Parti socialiste SFIO et en fut l’un des candidats, avec Jean Locquin et Henri Gamard aux élections sénatoriales de janvier 1924. Comme Pierre Bobin, lui aussi rallié au Parti socialiste, Louis Pitois était un membre actif de la Libre-Pensée.
Lors de l’élection législative partielle du 5 décembre 1926, Louis Pitois était le candidat de la SFIO : il n’arriva qu’en troisième position, derrière le candidat des droites, le docteur Marcel Leboeuf, et le candidat communiste, Louis Bailly, et se désista pour le second tour.
En 1938, Louis Pitois signa la motion de « Redressement pour la construction du socialisme et de la paix » en vue du congrès extraordinaire de Nantes (mai 1939).
Il mourut le 31 janvier 1941 à Semur-en-Auxois (Côte-d’Or).
En avril 1925, dans un discours prononcé lors des obsèques civiles de son ami Joseph Antoine Chavenard, ancien instituteur à Moux, Louis Pitois rendit un bel hommage à ce hussard noir de la République : « Personnellement, je fus influencé par notre cher ami, qui fut mon directeur de conscience pendant des années, et qui me prodigua sans cesse ses conseils. Par la logique et la force de son raisonnement, il éclaira mes idées encore confuses et fit de moi le républicain que je suis ».

Source :

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article126524, notice PITOIS Louis [PITOIS Pierre, Louis] par Michaël Boudard, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 23 décembre 2020.

Par Michaël Boudard

SOURCES : Arch. Dép. Nièvre : état civil de Moux ; M 623 : élections municipales de Moux. — La Tribune du Centre. — L’Aurore du Centre, 1924 [photo]. &#8212. — Rens. mairie Moux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément