PLATEVOËT Julien, Alexandre

Né le 19 février 1873 à Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 29 décembre 1949 à Dieppe ; menuisier et électricien à la manufacture des tabacs de Dieppe ; syndicaliste CGT.

Fils d’un marin pêcheur et d’une couturière, Julien Platevoët, après une formation suivie à l’Émulation dieppoise, devint ouvrier menuisier-électricien à la Manufacture des Tabacs de Dieppe (Seine-Inférieure).

Secrétaire du syndicat de la manufacture, dont la présidente était Mme Héduit, il appartenait en 1919 au comité local permanent des fonctionnaires (voir Billard*). Il présenta un rapport sur le contrôle de la comptabilité de la Fédération au congrès annuel des Manufactures et magasins de tabacs tenu à la Bourse du Travail de Paris en mai 1923. Parallèlement il donnait des cours du soir de menuiserie à l’Émulation dieppoise.

En 1929, il était toujours secrétaire de la section de Dieppe de la Fédération des ouvriers et ouvrières des manufacture des tabacs de France, affiliée à la CGT confédérée, la présidente étant Mme veuve Guéry, et la vice-président Mme veuve Delabarre. En 1931, il était membre du bureau de l’Union locale CGT de Dieppe. Voir Jean Charbonnel.

Il habitait 5 rue Ménard à Dieppe.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article126637, notice PLATEVOËT Julien, Alexandre, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 17 février 2021.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13619. — Le Peuple, 7-13 mai 1923. — La Vigie de Dieppe, 9 mars 1920. — L’impartial de Dieppe, 25 juin 1919 — Note de Gilles Pichavant — Arch. Dep. de Seine-Maritime, fiche matricule, cote 1R2953 et cote 3U1/36. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément