PLUCHART Lucien, Adolphe

Né le 15 février 1911 à Lorient (Morbihan), mort le 2 octobre 1995 à Montreuil-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis) ; employé, agent en douanes ; militant communiste de Montreuil-sous-Bois ; syndicaliste CGT.

Lucien Pluchart
Lucien Pluchart
Photographie dans son dossier du Komintern

Fils d’un menuisier en sièges (artiste sur l’acte de naissance) originaire de Lille et d’une ménagère (artiste sur l’acte de naissance) originaire également de Lille, Lucien Pluchard fréquenta une école primaire à Paris, obtint le certificat d’études et prolongea ensuite ses études pendant cinq mois. Téléphoniste, garçon de courses, employé de bureau, il devint agent en douanes chez un transitaire parisien (Ramsay’s service, Paris Xe arr.), payé à la commission.

Les évènements de février 1934 l’incitèrent à s’engager politiquement, mais il voulait adhérer au Parti communiste avec un camarade qui tardait à prendre sa décision. C’est finalement en mars 1935 qu’ils se décidèrent ; il suivit aussitôt une école de rayon. Domicilié 4 rue de Pavillons, secrétaire d’une cellule de Montreuil-sous-Bois, il entra au comité de rayon en janvier 1936 comme trésorier adjoint et chargé des écoles élémentaires. Pluchart siégeait au comité régional de la région Paris-est. Il intervint à la conférence du rayon de Montreuil d’octobre 1936 sur les questions d’organisation. Il était un des responsables de la section de Montreuil, en 1938. Il était alors célibataire. Il se maria une première fois en septembre 1939 à Montreuil.

Il militait syndicalement à l’Association syndicale professionnelle des agents des douanes qui avait adhéré à la CGT le 6 juin 1936.

Après la Libération, directeur de coopérative ouvrière, il fut conseiller municipal communiste puis maire adjoint de Montreuil.

Il fut médaillé de la Résistance le 11 mars 1947 (publication au JO le 27 mars 1947) et homologué membre des FFI. Les archives du Service historique de la Défense de Vincennes possèdent des éléments le concernant.

Il s’était remarié le 29 septembre 1951, à Montreuil avec Suzanne Rondepierre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article126681, notice PLUCHART Lucien, Adolphe , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 4 juin 2022.
Lucien Pluchart
Lucien Pluchart
Photographie dans son dossier du Komintern

SOURCES : RGASPI, 495 270 2388, autobiographie, 6 juillet 1936 ; pas d’évaluation. Il se recommandait d’Émile Beaufils et de Louis Poupart. — SHD Vincennes, GR 16 P 482327 (nc). — La Voix de l’Est, 1936-1938. — État civil. — Mémoire des Hommes. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément