POIRAUDEAU Marie-Louise ou Maryse [née PERRAULT Marie-Louise, Hélène, Eugénie].

Par Florence Regourd

Née le 3 juin 1907 à Noirmoutier (Vendée), morte le 4 juillet 1994 à Challans (Vendée) ; institutrice ; militante socialiste en Vendée puis de Paris ; pivertiste.

Fille de Joseph Perrault, ferblantier, et d’Eugénie Ruet, sans profession, Marie-Louise Perrault fut élève maîtresse à l’École Normale d’institutrices de La Roche-sur-Yon (Vendée) entre 1926 et 1929. Elle exerça successivement à Vix comme stagiaire, adjointe à Challans, chargée d’école à Saint-Vincent Puymaufrais puis au Tallud-Sainte-Gemme de 1932 à 1940 comme institutrice de 5e puis de 4e classe. Elle était alors en poste avec son mari Jean Poiraudeau, instituteur et militant socialiste. Le couple eut deux fils.

Militante socialiste SFIO depuis 1932, année où elle adhéra à la section de La Roche-sur-Yon, Marie-Louise (souvent prénommée Maryse) Poiraudeau fut déléguée, avec son époux, au XXXIIe congrès national de la SFIO en 1935 à Mulhouse. Pour avoir fait la grève du 30 novembre 1938, le couple Poiraudeau fut déplacé d’office à Challans, en décembre 1940. Elle suivit son mari dans la fédération vendéenne du Parti socialiste ouvrier et paysan (PSOP) créée en juillet 1938.

Après le décès de son mari en septembre 1940, Marie-Louise Poiraudeau demeura institutrice de 3e classe à Challans jusqu’en décembre 1944. Directrice de l’école de filles de La Guérinière de 1945 à 1948, elle fut nommée dans une classe de perfectionnement dans la Seine en octobre 1948. Elle fut militante pivertiste de la XVe section SFIO, et collabora à partir de 1951 à la revue que Marceau Pivert dirigeait, Correspondance socialiste internationale. Elle milita par la suite au PSA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article126743, notice POIRAUDEAU Marie-Louise ou Maryse [née PERRAULT Marie-Louise, Hélène, Eugénie]. par Florence Regourd, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 7 janvier 2022.

Par Florence Regourd

SOURCES : C.r. du congrès cité. — Correspondance socialiste internationale. — Arch. dép. Vendée série W 1121 art.103 ; état civil. — Fonds du PS déposé au CDHMOT de Vendée. — Bulletin de l’enseignement primaire de la Vendée (1936). — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément