POTIEZ Louis

Par Yves Le Maner

Né le 10 juillet 1894 à Caudry (Nord) ; mort le 26 août 1968 à Nice (Alpes-Maritimes). Typographe puis commerçant ; adjoint socialiste au maire de Caudry (1932-1936) ; conseiller d’arrondissement ; responsable d’organisations d’anciens combattants.

Avant la première Guerre mondiale, Louis Potiez exerça le métier de typographe. Mobilisé en 1914 au 43e régiment d’infanterie, nommé sergent au front, il fut grièvement blessé au cours de la bataille de Verdun : blessé d’une balle au bras gauche, il eut une jambe fracassée qui dut ensuite être amputée. Il fut décoré de la Croix de guerre et de la Médaille militaire.

À son retour à Caudry, il ouvrit un commerce et se consacra ardemment aux organisations de mutilés et d’anciens combattants du canton de Clary. Il fonda une Société de secours mutuels « Aide et Protection » ainsi que l’Amicale des mutilés et combattants de Caudry et environs, organisations qu’il présida pendant plusieurs années. Il créa également la section cantonale de Clary des pupilles de la Nation. Excellent administrateur, il créa, en 1929, une société de crédit immobilier dont il présida le conseil d’administration et qui construisit deux cents habitations dans le Cambrésis. Membre des Jeunesses socialistes dès l’âge de seize ans, il fut, pendant l’entre-deux-guerres, l’un des plus brillants conférenciers de la Fédération socialiste du Nord et collabora régulièrement au journal l’Avenir du Cambrésis.

Conseiller municipal de Caudry depuis 1919, adjoint au maire à partir de 1932, il démissionna en 1936 à la suite d’un différend personnel avec le maire, Beauvillain. Élu conseiller d’arrondissement pour le canton de Solesmes en octobre 1934, il se démit de son mandat en 1936, pour raisons de santé.

Louis Potiez quitta définitivement Caudry en 1940 lors de la débâcle pour s’établir à Nice.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article127083, notice POTIEZ Louis par Yves Le Maner, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Yves Le Maner

SOURCE : A. Duchatelle, MM, Lille III, 1973, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément