BOUCHARD [Cher]

Par Claude Pennetier

Cheminot dans le Cher ; syndicaliste CGT.

Cheminot à Bourges (Cher), Bouchard était secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de sa ville en 1919-1920. Il fut délégué au congrès de Nantes en mars 1920. À la réunion du 28 février 1920, qui précéda la grève des cheminots, il aurait expliqué : « qu’à son avis, il s’agissait là d’une grève qui lui paraissait plus révolutionnaire que professionnelle, que chacun savait à quoi il s’exposait en entrant dans le mouvement qui allait se déclencher quelques heures après, et que ceci dit, il laissait chacun libre de se prononcer selon sa conscience » (Arch. Dép. Cher, 33 M 112). Il eut pendant la grève de mai, une attitude beaucoup plus modérée que celle de ses collègues vierzonnais. Révoqué à l’issue du mouvement, Bouchard resta pendant plusieurs mois à la tête du syndicat. Son organisation avait près de 850 membres en mai 1920, elle tomba à moins de 300 après l’échec du mouvement, pour remonter à 350 en octobre. Bouchard fut délégué au congrès fédéral de septembre 1920 et vota pour la réélection du majoritaire Marcel Bidegaray au secrétariat général.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1273, notice BOUCHARD [Cher] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 4 mai 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/12 979, F7/13 273. — Arch. Dép., Cher, 33 M 112.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément