PRESSET François, Ulysse

Né le 12 octobre 1898 à Thyez (Haute-Savoie), fils d’un charron, François Presset, mutilé de la Première Guerre mondiale (pension d’invalidité à 100 %), était employé de commerce syndiqué à Paris. Il entra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920), et milita à Paris et dans son département natal. Il était secrétaire technique de l’ARAC et secrétaire général de l’Amicale des Alpes des réformés, mutilés, victimes de la guerre et anciens combattants. Par deux fois, il fut candidat du Parti communiste aux élections législatives dans l’arrondissement de Bonneville. En 1928, il recueillit 1 555 voix au premier tour de scrutin sur 19 598 inscrits. Au second tour, il en conserva 689. En 1932, à l’unique tour de scrutin, il obtint 686 voix sur 20 034 inscrits.

François Presset mourut le 26 janvier 1946 à Paris (XIe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article127356, notice PRESSET François, Ulysse, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13261. — Arch. Assemblée nationale, dossiers électoraux. — Le Travailleur savoyard, 21 avril 1928.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément