PRÊT Madeleine

Née le 11 février 1894 à Lyons-la-forêt (Eure), morte le 16 juillet 1980 à La Verrière (Yvelines) ; institutrice ; syndicaliste à la CGTU.

Fille d’un huissier, Madeleine Prêt sortit de l’École normale en 1912. Elle enseigna dans la Vienne où elle adhéra au syndicat unitaire. Revenue dans l’Eure en 1922, elle fonda en 1925, avec Louise Cazaubon et Louise Langlois, le syndicat unitaire départemental qui compta de 1925 à 1927 de sept à treize adhérents dont un tiers de femmes. Elle en fut trésorière en 1927-1928, puis secrétaire en 1928-1929. Comme telle, elle participa au congrès fédéral de 1927. Membre des Groupes féministes, Madeleine Prêt fut déléguée à leur congrès la même année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article127362, notice PRÊT Madeleine, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 5 avril 2021.

SOURCES : Bulletin du syndicat unitaire de l’Enseignement de l’Eure. — Dossier de l’École normale. — A.-M. Sohn, Le Féminisme, Th.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément