PRIGENT Marguerite

Institutrice ; syndicaliste de l’enseignement dans la Seine.

Le 13 décembre 1928, Marguerite Prigent fut élue à la commission de réforme des instituteurs de la Seine, par 3 839 voix sur 5 851 votants et 7 093 inscrits. En mars 1929, elle fut élue au conseil départemental de l’Enseignement dans la 7e circonscription de la Seine, par 1 141 voix sur 1 370 votants.
En juin 1929, Marguerite Prigent était la secrétaire de la Commission des intérêts féminins de la section de la Seine du SNI (rattaché à la CGT). Elle enseignait à l’école des filles de la place Jean-Jaurès, à Pierrefitte (aujourd’hui en Seine-Saint-Denis).
Elle était toujours conseillère départementale de la Seine en 1934, et elle fut de nouveau réélue en 1938 (tous les élus étant militants du SNI).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article127420, notice PRIGENT Marguerite, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 12 novembre 2021.

SOURCES : Le Peuple, 14 décembre 1928 et 22 mars 1929. — Bulletin de la section départementale de la Seine du SNI, juin 1929 et juillet 1930. — Le Populaire, 31 janvier 1934 et 6 mai 1938. — Notes de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément