BOUCHE André

Par Louis Botella

Né vers 1897 ou 1898 ; cheminot (ouvrier du Matériel) ; syndicaliste CGT puis FO de la Marne, membre du comité technique national Grands ateliers et Entretiens de la Fédération FO des cheminots (1948-1951 ?).

En mars 1927, André Bouché était secrétaire adjoint du syndicat confédéré [CGT] des cheminots d’Epernay.

Manœuvre aux ateliers du Matériel d’Épernay, André Bouché fut élu, en novembre 1929, au Conseil supérieur des chemins de fer, au titre de la CGT. En décembre 1939, il était délégué du personnel auprès du chef du service du Matériel de la région Est.

En janvier suivant, il fut signalé comme étant secrétaire de la section technique des Ateliers au sein de l’Union Est.

Ouvrier aux ateliers du Matériel d’Épernay (Marne), André Bouche participa, en mars 1948, au congrès constitutif de la Fédération FO des cheminots. Il y fut élu membre du conseil national, au titre de l’Union Est-AL (Alsace-Lorraine). Lors du congrès de cette union, tenu en avril 1950, il fut reconduit dans cette fonction.
André Bouche devint également en 1948 secrétaire de la Section technique régionale Est-AL Grands ateliers et Entretiens et à ce titre siégea au comité technique national de cette branche professionnelle. En mai 1949, il fut réélu à cette fonction.

André Bouche partit à la retraite en 1951 ou en 1952.

Pourrait-il s’agir d’André Bouché, né le 25 décembre 1897 à Sedan (Ardennes) et décédé le 30 novembre 1976 à Sedan ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1281, notice BOUCHE André par Louis Botella, version mise en ligne le 18 octobre 2018, dernière modification le 9 décembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er mars 1927. — Le Cheminot de l’Est, organe de l’Union des syndicats confédérés de l’Est, puis de l’Union des syndicats CGT de l’Est, octobre-novembre 1929, mai 1932, décembre 1939, janvier 1940 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Le Rail syndicaliste, 1948-1951. — Notes de Marie-Louise Goergen. —. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément