RATIARISON J. C

Membre de l’Amicale populaire des Malgaches, organisation très proche du Parti communiste français, J.-C. Ratiarison semble avoir milité parmi les marins coloniaux de Marseille, organisant ainsi la jonction entre les organisations métropolitaines et les militants dans les colonies dont Madagascar. En effet, cette organisation s’était surtout implantée dans le milieu des travailleurs (marins, dockers) malgaches à Marseille et animait une rubrique dans le journal de la Fédération communiste des Bouches-du-Rhône, Rouge-Midi.

Ratiarison fit partie des Brigades internationales en Espagne. En septembre 1939, il résidait à Marseille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article128140, notice RATIARISON J. C , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Rouge-Midi, 1936, 1937, 1939. — Ministère de la France d’Outre-Mer, fonds SLOTFOM série III, carton 119.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément