REDON André

Né le 31 décembre 1879 à Tilly (Indre) ; mort en 1941 à Ris-Orangis (Seine-et-Oise) ; instituteur ; militant syndicaliste et socialiste de l’Indre.

André Redon fut un des fondateurs du premier syndicat des instituteurs de l’Indre en mars 1911, et, de cette date à juin 1923, appartint à sa commission administrative ; il en assura la trésorerie d’octobre 1912 à mai 1913. De 1910 à 1920, il fut délégué au conseil départemental de l’enseignement primaire dans l’Indre. Il encourut une réprimande pour avoir signé le « Manifeste des Instituteurs syndiqués » après le congrès de Chambéry (octobre 1912).

André Redon milita également, sans jamais sortir du rang, à la section socialiste d’Issoudun, de 1910 à 1921, puis à la section de Valençay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article128372, notice REDON André , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 31 mars 2021.

ŒUVRE : A. Redon collabora au journal de la fédération socialiste de l’Indre, Le Progrès social, du 1er novembre 1919 à avril 1920.
Avec Abel Tortrat et Édouard Jouin, instituteurs à Bourges, il écrivit Le Berry, Étude géographique et historique de la région berrichonne, Bourges, 1913.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément