RESPAUD André, Gaudérique, Jean

Né le 22 septembre 1898 à Vernet-les-Bains (Pyrénées-Orientales), mort le 27 avril 1973 à Narbonne (Aude) ; garçon de café, puis professeur d’éducation physique : militant anarchiste ; résistant.

Fils d’un mineur, André Respaud, garçon de café au buffet de la gare de Narbonne (Aude), anima le groupe anarchiste de cette ville. En 1922, il vint à Paris pour suivre les cours de l’école propagandiste que dirigeait Colomer sous le contrôle de l’Union anarchiste puis retourna à Narbonne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut déporté ; à son retour de Buchenwald, il écrivit une brochure de 180 pages, Buchenwald terre maudite, que signala Le Libertaire dans son numéro du 26 juillet 1946. Célibataire, André Respaud devint professeur de culture physique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article128602, notice RESPAUD André, Gaudérique, Jean , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Notes de Jean Maitron. — Rens. de P.-H. Viala, arch. Com. Narbonne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément