REYNIER Fernand, Alfred

Par Roger Pierre

Né le 18 novembre 1895 à La Motte-d’Aveillans (Isère), mort le 9 août 1972 à Beaufort-sur-Doron (Savoie) ; instituteur, puis professeur ; militant socialiste.

Fils d’un mineur et d’une couturière, Fernand Reynier, instituteur puis professeur à l’École primaire supérieure d’Annonay, adhéra aux Jeunesses socialistes en 1911 et se rallia au courant minoritaire et pacifiste hostile à l’Union sacrée. Pourtant après la scission, il revint à la « vieille maison » et se déclara « participationniste » au lendemain des élections de 1924. Après le départ d’Henri Bouvrain qu’il remplaça, il s’attacha à maintenir le mouvement socialiste et syndical dans l’orientation réformiste et cartelliste qui lui avait été donnée.

Secrétaire de la section SFIO d’Annonay, il fut très largement suivi par son groupe qui donna, en 1929, quarante-quatre mandats sur cinquante-deux à une motion favorable à la participation, condamnée à une très forte majorité par le congrès fédéral de l’Ardèche. S’efforçant de combattre la montée du « courant de gauche », Fernand Reynier écrivait, dans l’Ardèche socialiste du 8 décembre 1929 : « Lutte de classes, qu’entendez-vous donc par là ? Ceux qui se gargarisent de mots me font pitié. »

Il exerça, dans le même sens, une forte influence sur les syndicats ouvriers confédérés qui le désignèrent comme secrétaire de l’Union locale CGT et le déléguèrent à la commission administrative de l’Union Drôme-Ardèche dont il était encore membre lorsqu’il quitta Annonay en octobre 1934.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article128714, notice REYNIER Fernand, Alfred par Roger Pierre, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 31 mars 2021.

Par Roger Pierre

SOURCES : Arch. Dép. Ardèche, 2 M 234, 1928-1934. — L’Action syndicaliste, bulletin de l’Union des syndicats Drôme-Ardèche (CGT), 1933-1934.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément