ROBY Marcel, Félix, Vincent, Élie

Par Nadia Ténine-Michel

Né le 2 octobre 1884 à Paris (Ve arr.), mort le 13 mars 1944 à Buchenwald (Allemagne), en déportation ; professeur ; militant syndicaliste ; résistant.

Petit-fils d’instituteur, fils de professeur, Marcel Roby fit de brillantes études au lycée Henri-IV : premier prix d’histoire et accessit de latin au concours général, il choisit de passer une licence de mathématiques et de physique. Il devint professeur de mathématiques au collège d’Embrun en 1909 puis à celui de Dreux (Eure-et-Loir).

Mobilisé en 1914 comme sous-lieutenant au 361e RI, grièvement blessé en septembre 1914 ; sa main droite resta paralysée. Il poursuivit la guerre dans les services de recherche de l’armement, en particulier sur les gaz. A nouveau blessé, promu capitaine, il fut décoré de la Légion d’honneur.

Après son mariage en 1918, il fut nommé au collège de Saint-Germain-en-Laye (Seine-et-Oise) où il s’installa, exerçant sa profession avec un grand dynamisme et une totale absence de conformisme en même temps qu’il animait plusieurs associations. Syndiqué à la CGT, il devint en 1935 secrétaire du Comité local de vigilance des intellectuels antifascistes. En 1936, il apporta son soutien aux grévistes, aux manifestations et organisa la campagne du candidat socialiste Pierre Métayer* dans la 3e circonscription de Versailles.


Dès septembre 1940, il entra dans un groupe de résistance qui devait s’affilier à « Ceux de la Libération », en devenant le chef local. Arrêté le 11 novembre 1942, détenu à Fresnes puis Compiègne, il fut déporté en janvier 1944 au camp de Buchenwald (Allemagne) où il mourut Son nom fut donné au lycée de Saint-Germain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article129257, notice ROBY Marcel, Félix, Vincent, Élie par Nadia Ténine-Michel, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 20 octobre 2017.

Par Nadia Ténine-Michel

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 4 M 2/70. — Christiane Nicot, Marcel Roby, Versailles, 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément