RODHAIN Jean

Né le 29 janvier 1900 à Remiremont (Vosges), Jean Rodhain fit des études chez les frères puis au collège laïque jusqu’au baccalauréat. En 1918, il entra au grand séminaire et, en 1924, fut ordonné prêtre. A partir de 1934, il fut aumonier fédéral de la Jeunesse ouvrière chrétienne de Paris-sud. Il fut l’organisateur du congrès du Xe anniversaire de la JOC au Parc des Princes qui vit le rassemblement de quatre-vingt mille jeunes.

Aumônier d’une division blindée, fait prisonnier en 1940, il s’échappa et, à la demande du cardinal Suhard, organisa une aumônerie générale des prisonniers de guerre. A la Libération, il s’occupa du rapatriement de déportés des camps de Dachau, Bergen-Belsen, Buchenwald. Il se consacra ensuite au Secours catholique qu’il avait créé ainsi que les « cités-secours » pour les sans-logis.

L’abbé Rodhain mourut le 1er février 1977 à Lourdes (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article129348, notice RODHAIN Jean, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Jocistes dans la tourmente : histoire des jocistes (JOC-JOCF) de la région parisienne 1937-1947, Paris, Éditions du Témoignage chrétien/Éditions ouvrières, 1989. — Universalia, 1978.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément