ROMAIN André, Alfred

Né le 10 août 1905 à Lepuis-Gy (Territoire de Belfort) ; militant communiste de Belfort.

CDH (comité de défense de l’Humanité) de Belfort à l’époque du Front populaire.
André Romain en haut à droite.

Mécanicien-ajusteur, puis commerçant à Belfort, André Romain fut candidat au conseil général sur la liste du Parti communiste en octobre 1934 puis candidat aux élections législatives à Belfort en 1936 : il recueillit 625 voix sur 15 023 inscrits largement devancé par le socialiste René Naegelen*. André Romain fut secrétaire du rayon de Belfort en 1935, de la région de Belfort en 1938-1939 : celle-ci groupait alors quatre sections avec treize cellules locales et sept cellules d’entreprises, rassemblant trois cents adhérents environ.

André Romain fut fait prisonnier en 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article129494, notice ROMAIN André, Alfred, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 mai 2021.
CDH (comité de défense de l’Humanité) de Belfort à l’époque du Front populaire.
André Romain en haut à droite.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13024. — Le Semeur ouvrier et paysan, septembre-octobre 1934 et 27 avril 1935. — La Tribune du Doubs, 2 mai 1936. — RGASPI 495 270 3848. dossier du Komintern à son nom, pas encore consulté.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément